Le spectacle
C’est l’histoire d’un passeur d’âmes, un Charon aveugle qui amène les morts sur l’autre rive. Il les calme, les rassure, les écoute. Et nous raconte avec tendresse et ironie des bribes de leur existence. Les instants précieux qui ont vraiment compté dans leur vie.
Un spectacle conçu pendant cette étrange période d’épidémie où chacun.e d’entre nous a été obligé.e de se confronter à la question de la mort qui, dans d’autres circonstances, est le plus souvent cachée, niée. Un tabou collectif.
Ce spectacle parle de la mort pour parler de la vie. La beauté de la vie... La Grâce.

La mise en scène
Une scène comme un caveau, une fosse commune éclairée par la lumière froide de la lune. Un monde abstrait, épuré, géométrique, partagé entre le noir et les mille nuances du blanc... Sans prévenir, des corps sans nom sont jetés dans la fosse, s’ajoutant au tas informe de sacs mortuaires d’un blanc immaculé.
Un tulle noir comme quatrième mur qui sépare le monde des vivants (la salle) du monde des morts (la scène). Un écran semi- transparent comme passage magique d’un monde à l’autre, comme pont suspendu entre passé et présent, entre illusion et réel.
Un texte comme fondement et centre magnétique du spectacle. Spectacle qui, comme tous les autres spectacles de la compagnie SIC 12, est avant tout un spectacle d’images et de présence. Du théâtre comme un rituel.

Un acteur qui ne « joue » pas le texte mais crée une figure, une présence, plus qu’un personnage au sens classique du terme. Entre théâtre et danse, explorant les frontières du jeu pour créer une incarnation du mythe : un Charon fragile qui porte sur ses épaules tout le désordre du monde.

Des images nourries et inspirées fortement par l’esthétique des films muets noir & blanc et spécialement du cinéma expressionniste allemand.
Une voix off et une voix in qui se répondent. L’une qui suit le cours des pensées de Charon - sa voix intérieure - et l’autre que Charon prête aux morts qui ont besoin de « vider leur sac » - de raconter leurs moments de détresse ou de grâce.

Une musique interprétée dal vivo qui va bien au-delà d’une illustration ou d’un accompagnement sonore des scènes. Elle naît pendant le processus de création en même temps que les images et les mouvement intimes du spectacle.

La grâce